Ils ont des effets œstrogéniques sur les organismes vivants.

Les xénoestrogènes sont des composés de fabrication industrielle largement utilisés, tels que les PCB, le BPA et les phtalates. Ils sont chimiquement différents des œstrogènes humains, mais ils ont des effets œstrogéniques sur les organismes vivants. Parce que ces xénoestrogènes pénètrent dans l'environnement par les pesticides, les herbicides, les plastiques et parce qu'ils sont largement utilisés dans les médicaments, les cosmétiques et l'élevage du bétail, la population mondiale souffre de plus en plus de ces xénoestrogènes (Korach & Kenneth 1998).

Les xénoestrogènes ont une influence sur la reproduction. L'endométriose et la perte de fertilité chez les hommes et les femmes sont des effets connus. Ils jouent également un rôle dans l'oncogenèse (Darbre 2006, Darbre et al 2004, Buterin et al 2006, Pugazhendhi et al 2007, Safe 2004).

Le développement des seins chez les enfants et les hommes atteints du syndrome métabolique sont des conséquences de la consommation de xénoestrogènes dans l'environnement. Plusieurs maladies chroniques comme l'arthrite, l'encéphalomyélite myalgique - EM ou le syndrome de fatigue post-virale - DSSP ont tendance à être sous l'influence de cet apport toxique lent.

Les phytoestrogènes ou les œstrogènes alimentaires tels qu'ils apparaissent dans différents aliments comme le soja ont le même effet œstrogénique lorsqu'ils sont pris en trop grande quantité.

• Buterin T, Koch C, Naegeli H (August 2006). "Convergent transcriptional profiles induced by endogenous estrogen and distinct xenoestrogens in breast cancer cells". Carcinogenesis 27 (8): 1567–78.

• Darbre PD (March 2006). "Environmental oestrogens, cosmetics and breast cancer". Best Pract. Res. Clin. Endocrinol. Metab. 20 (1): 121–43.

• Darbre PD, Aljarrah A, Miller WR, Coldham NG, Sauer MJ, Pope GS (2004). "Concentrations of parabens in human breast tumours". J Appl Toxicol 24 (1): 5–13.

• Korach, Kenneth S. (1998). Reproductive and Developmental Toxicology. Marcel Dekker Ltd. pp. 278–279, 294–295.

• Pugazhendhi D, Sadler AJ, Darbre PD (2007). "Comparison of the global gene expression profiles produced by methylparaben, n-butylparaben and 17beta-oestradiol in MCF7 human breast cancer cells". J Appl Toxicol 27 (1): 67–77.

• Safe S (December 2004). "Endocrine disruptors and human health: is there a problem". Toxicology 205 (1-2): 3–10.