Évaluation par palpation.

La paréidolie est un type d'illusion ou de perception erronée impliquant un stimulus vague ou obscur qui est perçu comme clair et distinctif. On l'utilise surtout pour décrire une illusion visuelle plutôt qu'une illusion tactile.

La paréidolie est un phénomène neurologique fascinant et riche, produit de distorsions cognitives et sensorielles bien connues. Beaucoup d'illusions sont hautement reproductibles.

Nous sommes tous doués pour percevoir ce que nous voulons percevoir et ce que nous nous attendons à percevoir.

Notre cerveau est très bon pour créer des modèles et combler les lacunes. On l'appelle aussi " perception sur-interprétée ".

Les ostéopathes palpent beaucoup. Dans chaque cas, le phénomène allégué peut être réel ou non, et ce, alors que la perception reste marquée par de faux positifs.

Exemple : le liquide cérébrospinal existe. Il est prouvé qu'il circule. Mais il n'a jamais été prouvé que la palpation du rythme est fiable.

Exemple : le patient est mort ou est-ce que je ne trouve pas l'artère ?

Ne vous méprenez pas : les ostéopathes développent une expérience et des compétences sensorielles exceptionnellement étendues avec les tissus mous, mais ce n'est pas parce que la perception est difficile que nous ne pouvons pas être bons à cela, même extrêmement bons. La réalité de la paréidolie palpatoire ne signifie pas que les ostéopathes ne peuvent pas accomplir des merveilles sensorielles.

Mais même dans ce cas, cela ne nous rend pas à l'abri des erreurs et nous ne pouvons même pas savoir ce que signifie notre palpation subtile.

La mesure d'un bon ostéopathe n'est pas l'immunité à la paréidolie, mais l'humilité nécessaire pour douter de ses propres perceptions.

Les personnes informées des préjugés et des pièges de leur cerveau inconscient sont plus à même d'utiliser leur esprit conscient pour les contourner (Leonard Mlodinow dans How your unconscious mind rules your behaviour, 2012).

Luc Peeters, MSc.Ost.