Conseil pour stimuler les fonctions du nerf vague.

En 1921, un physiologiste allemand du nom d'Otto Loewi a découvert que la stimulation du nerf vague provoquait une réduction de la fréquence cardiaque en déclenchant la libération d'une substance qu'il appelait “Vagusstoff” (allemand pour "substance du nerf vague"). La "substance du nerf vague" a ensuite été identifiée comme étant l'acétylcholine et est devenue le premier neurotransmetteur jamais identifié par les scientifiques.

Le tonus du nerf vague sain est indiqué par une légère augmentation de la fréquence cardiaque lorsque vous inspirez et une diminution de la fréquence cardiaque lorsque vous expirez. Une respiration diaphragmatique profonde - avec une expiration longue et lente - est essentielle pour stimuler le nerf vague et ralentir la fréquence cardiaque et la tension artérielle, en particulier en période d'anxiété de performance.

Conseil !

Par conséquent, nous suggérons que lorsque vous stimulez les fonctions du nerf vague en travaillant dans les hautes cervicales et la région de la gorge, vous induisiez une respiration lente, profonde et expiratoire du patient.

Dessin anatomique précoce du nerf vague.

Source : Welcome Library/Public Domain