L'inflammation systémique chronique peut être un facteur possible de réapparition des douleurs musculo-squelettiques.

L'inflammation systémique peut avoir de nombreuses causes sous-jacentes, des mauvais gènes aux maladies auto-immunes (y compris les allergies), au tabagisme, aux infections chroniques et même au vieillissement.

L'obésité, le syndrome métabolique, la mauvaise forme physique et le stress émotionnel peuvent également être à l'origine de ce phénomène.

C'est l'une des raisons pour lesquelles les ostéopathes ne traitent pas seulement la zone de plainte musculo-squelettique mécaniquement, mais tout le patient avec beaucoup d'attention au style de vie, à l'alimentation, à la vie saine, aux sports et au bien-être émotionnel.

Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS)

Les critères du syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) sont les suivants (≥2 critères des 4) :

  • Température corporelle ≥38°C ou ≤36°C.
  • Fréquence du rythme cardiaque > 90.
  • Fréquence du rythme respiratoire >20/min ou hyperventilation (PaCO2≤32 mm hl).
  • leucocytes sanguins >12x109/ml ou <4x109/l, ou le nombre ou les formes immatures > 10%.

Ces critères officialisent le diagnostic clinique d'une septicémie en présence d'une source inflammatoire.

SIRS est un état inflammatoire qui affecte tout le corps. C'est la réponse du corps à une insulte infectieuse ou non infectieuse.

Luc Peeters, MSc.Ost.