Il s'agit d'un effet négatif sur les attentes.

Nous connaissons tous l'effet placebo. Il s'agit d'un effet positif d'un médicament ou d'un traitement qui n'est pas attribuable aux ingrédients actifs du médicament ni à l'efficacité ou à la valeur intrinsèque du traitement.

L'effet nocebo est la contrepartie de l'effet placebo. Il s'agit d'un effet d'attente négatif.

Par exemple, quelqu'un dit qu'un certain traitement ou médicament n'a pas fonctionné et qu'il y a eu de nombreux effets secondaires. Il y a maintenant de bonnes chances qu'un autre patient qui a entendu parler de ces effets secondaires ait aussi ces effets secondaires avec le même médicament ou le même traitement.

Apparemment, certaines conditions sont plus sensibles au nocebo que d'autres. Les allergies et l'asthme en sont des exemples. Par exemple, une personne allergique aux fleurs peut réagir de façon allergique lorsqu'elle regarde des fleurs en plastique.

Le fait de savoir qu'il peut y avoir des effets secondaires lorsque vous prenez un médicament augmente le risque d'effets secondaires.

Sachant que la manipulation peut causer des dommages, on se plaint souvent par la suite.

Veillez donc ne pas utiliser des techniques trop puissantes chez les patients anxieux. L'anxiété peut exacerber les symptômes.

Des études suggèrent 3 mécanismes potentiels :

• Créer une attente.

• Conditionnement (expérience négative avec d'autres médicaments par exemple).

• Une agitation anticipée.

Dans la douleur neuropathique, l'effet nocebo joue probablement un rôle majeur.

• Dodd S. (2017) Current insights in the placebo and nocebo phenomena. Clin. Ther. 2017; 39:456–457.

• Dodd S., Dean O.M., Vian J. & Berk M. (2017) A review of the theoretical and biological understanding of the nocebo and placebo phenomena. Clin Ther. 2017; 39: 469–476.

• Chamsi-Pasha M., Albar M.A. & Chamsi-Pasha H. (2017) Minimizing nocebo effect: Pragmatic approach. Avicenna J Med. 2017 Oct-Dec; 7(4): 139–143. doi: 10.4103/ajm.AJM5917