Le processus de vieillissement entraîne des modifications claires des structures fasciales (froissements , plissements).

Le vieillissement provoque l'apparition de rides et de plis à la surface du corps.

Ces symptômes sont aggravés par une diminution de la production d'œstrogènes (ménopause), une mauvaise alimentation, des facteurs environnementaux nocifs, l exposition prolongée au soleil, l'alcool et le tabac.

Il est très important de savoir qu'une hydratation insuffisante exacerbe ces problèmes.

Les glycosaminoglycanes, le collagène et l'élastine sont essentiels pour l'hydratation du fascia car ils peuvent lier de grandes quantités d'eau. Lorsque ces niveaux de glycosaminoglycanes diminuent, le nombre de fibres élastiques diminue. Les fibres de collagène restantes se désorganisent et perdent leur forme, ce qui contribue à son tour a la ptôse.

(Le glycosaminoglycan est un composant important des tissus riches en collagène, comme le fascia, le cartilage, les disques intervertébraux, la trachée, les os, les tissus conjonctifs, les parois vasculaires et le liquide synovial).

Les cellules graisseuses s'atrophient et déforment également leur forme. Cela apparait sous forme de la cellulite.

Des maladies comme le diabète accélèrent ces processus dégénératifs.

Nous voyons aussi des réticulations dans le fascia musculaire, ce qui réduit également la mobilité et l'élasticité des tissus mous.

Avec les phénomènes ci-dessus, les fonctions proprioceptives diminuent également, ce qui entraîne des problèmes d'équilibre et une diminution du contrôle motorique et de la stabilité.